fbpx

4 choses à savoir avant de devenir hote Airbnb.

hote

par BsBnbe| Fev 06,2018 | Débuter sur Airbnb

Vous voulez vous lancer dans cette formidable aventure qu’est la location saisonnière ? Vous avez un appartement ou une chambre que vous voudriez louer ? Ou peut-être avez-vous un ami qui loue son logement sur airbnb et cela vous a donné envie de tenter l’expérience ?

 

Quelle que soit votre motivation ou votre situation, voici quelques points importants à considérer avant toute chose.

 

 

Du temps engagé

 

Être un hote demande une certaine participation en terme de temps. Il y a pas mal de choses à gérer en tant qu’hote :

– La gestion de votre annonce (primordiale pour maximiser vos réservations)
– La gestion de vos mails et de votre calendrier
– Le ménage
– L’approvisionnement des produits de base (savons, liquide vaisselle, café, sel, etc)
– Le check-in / Check-out
– Répondre aux questions des invités
-Etc.

Bref, vous l’avez compris, être un hote réclame quelques efforts. Avez-vous le temps et la flexibilité nécessaire pour vous engager dans la location à court-terme ?

 

 

Le positionnement de votre annonce

 

Qu’est ce qui rend votre chez vous si spécial ? Pourquoi a-t-on envie de s’arrêter sur votre annonce plutôt qu’une autre ? Pourquoi a-t-on envie de réserver chez vous ? Qu’est-ce qui vous rend si attractif ?
Il existe une panoplie de logements airbnb, il faut savoir se démarquer de la concurrence. Des photos canons, des descriptions sexy, un prix optimal; tout ça vous fera sortir du lot.
Obtenir le bon positionnement pour votre annonce sollicite une bonne dose d’énergie et de temps puisqu’il faut entreprendre des ajustements constants pour s’aligner sur la concurrence.

 

 

Risques et responsabilités

 

En dehors de votre sécurité personnelle, vous vous exposez à divers risques en proposant votre logement sur airbnb. Vous mettez votre logement en danger de vol. Vous vous exposez également à des risques de casse. En cas de dommages matériels, airbnb a mis en place sa garantie hote supposée couvrir des dégâts matériels allant jusqu’à 800.000 euros. Cependant, elle ne prend effet que sous certaines conditions. Airbnb propose aussi une couverture d’assurance responsabilité civile de base pour dommages corporels ou matériels à des tiers. Celle-ci s’élève à 800.000 euros et est présente au sein d’une vingtaine de pays. 

Comment être sûr d’être bien assuré ? Pas de secret, il vous est vivement conseillé de prendre rendez-vous avec votre assureur pour faire le point sur votre situation et ainsi, adapter au mieux votre couverture d’assurance.
Il est également important de se tenir à jour à propos des différentes normes en vigueur dans votre pays concernant l’hébergement touristique. Si vous cherchez des informations sur la législation belge concernant la location saisonnière, jetez un coup d’oeil à notre guide “Exploiter légalement votre airbnb à Bruxelles” où on a tout résumé et simplifié pour vous. Nice 😉 !

 

 

Un prix optimal

 

Proposer un prix optimal prend du temps. Tout d’abord, il faut prendre en compte la concurrence dans la fixation du prix de votre logement. S’aligner sur les prix du marché n’est pas chose facile puisque cela nécessite une surveillance quotidienne des tarifs les plus compétitifs sur airbnb et ailleurs !

Il faudra également penser à ajuster vos prix en fonction de la saison, des évènements locaux, etc.

Afin de vous aider à maximiser vos revenus, il existe des logiciels qui calculent pour vous le prix optimal de votre logement et cela pour chaque jour de votre calendrier. Si vous voulez en savoir plus sur les stratégies de tarification airbnb, rendez-vous sur notre article “Rédiger votre première annonce airbnb” 😉

Pour être un hote accompli, il y a beaucoup de paramètres à prendre en considération. Proposer son logement sur airbnb demande beaucoup de temps et d’énergie.

Envisagez-vous de mettre votre nid douillet sur airbnb ? Dites le nous en commentaires 🙂